conciergerie locationconciergerie location saisonnièreGOOD TIP WELKEYSwelkeys

Se déplacer sur son lieu de vacances

Se déplacer plus écologiquement en vacances

Bonne journée internationale du vélo ! Aujourd’hui, votre agence de location saisonnière vous propose de faire le point sur l’utilisation des transports dans le cadre de vos vacances. Comment se rendre sur son lieu de villégiature ? Comment se déplacer une fois sur place ? 

10% des émissions de gaz à effet de serre en France sont liées aux vacances et aux loisirs. Si les acteurs du tourisme doivent eux aussi agir pour limiter ces émissions, chacun peut s’interroger sur les meilleurs choix à effectuer individuellement.

Se rendre sur son lieu de vacances 

Train devant une gare
Image by Thomas B. from Pixabay

Le premier choix que nous avons à effectuer est celui du moyen de transport qui nous permettra de rejoindre notre lieu de vacances. Suivant le point de départ et d’arrivée, différentes solutions s’offrent à nous : train, bus, avion, voiture… Afin de mieux connaître l’impact carbone de vos déplacements, vous pouvez utiliser des calculateurs comme celui de l’ADEME.

Si l’avion peut sembler un moyen rapide de rejoindre un lieu de vacances, il est aussi le plus polluants des moyens à notre disposition. Avec la pandémie actuelle, la voiture est celui qui semble assurer le plus de sécurité. Afin d’en amortir l’impact, il est cependant important d’en occuper l’ensemble des sièges.

Selon l’ADEME, “Par personne et par kilomètre, le train pollue 8 fois moins que la voiture et 14 fois moins que l’avion”. De nombreuses destinations françaises et européennes sont facilement accessibles en train avec Interrail par exemple. Pour ceux qui s’inquiètent de prendre le train avec la pandémie, les conditions de voyage ont été adaptées avec la mise à disposition de gel hydroalcoolique et l’obligation du port du masque. Selon les trains, l’air intérieur est intégralement remplacé toutes les 5 à 9 minutes.

Se déplacer sur place

Que vous ayez fait le choix de transports communs ou que vous souhaitiez laisser votre voiture au garage, de nombreuses solutions existent pour se déplacer simplement en ville ou pour rejoindre les monuments majeurs de certaines régions.

Renseignez-vous sur la possibilité d’emprunter des navettes gratuites ou d’emprunter les transports en commun. Différentes villes proposent des billets à la journée. Pour éviter d’encombrer les centre-villes, il existe la possibilité de vous garer en périphérie puis d’utiliser le tramway, le métro ou le bus.

Enfin, que vous soyez en ville ou en campagne, profitez de l’occasion pour redécouvrir la mobilité douce. Déplacez-vous en vélo, skate, roller, trottinette… Les vacances sont l’occasion ou jamais de prendre son temps. Vous apprécierez les espaces aménagés dédiés à ces moyens de transport et vous découvrirez sans doute un autre aspect des lieux que vous visitez.

Compenser votre empreinte carbone

Compenser son empreinte carbone est une manière de contrebalancer l’effet d’un voyage sur l’environnement. Cette compensation peut prendre plusieurs formes. Elle consiste à financer différents projets comme la plantation d’arbres, le développement des énergies renouvelables, l’efficience énergétique ou encore la réduction des émissions autres que les gaz à effet de serre.

De nombreux calculateurs existent comme celui de GoodPlanet, la fondation créée par Yann Arthus-Bertrand. Vous avez ensuite l’option de compenser vos émissions. Si vous avez l’option de ne compenser que votre trajet, il peut également être intéressant de réfléchir aux activités dont vous avez pu profiter ou encore des aliments que vous avez consommés.

Si compenser l’empreinte carbone est un geste important à faire, il n’empêche pas de réfléchir à nos modes de consommation. Compenser ses émissions n’est qu’une manière de profiter de ses vacances de manière plus éco-responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.