GOODTIP WELKEYS : Louer son appartement sur Airbnb, la checklist du propriétaire

Posted on Posted in gestion location saisonnière, GOOD TIP WELKEYS, Info Welkeys, Non classé, Nos concierges Welkeys pour l'accueil airbnb, Welkeys la conciergerie airbnb 2.0

« Louer son appartement en courte durée, pourquoi pas moi? » Vous connaissez tous quelqu’un qui réussit à s’offrir de belles vacances en louant son appartement sur Airbnb. Cette année, c’est décidé, vous aussi vous vous lancez dans l’aventure de la location courte durée. Cependant, louer son appartement sur Airbnb, Booking, Wimdu ou encore d’autres plateformes, demande un minimum de préparation. En effet, la location saisonnière peut être accompagnée d’imprévus que l’on peut très facilement éviter. Voici les points à respecter avant de louer votre appartement sur Airbnb.


1. Déclarer son bien en mairie

Avant toute chose, vous devez louer en toute légalité. La location saisonnière ou la location de « meublé tourisme »  se distingue très clairement de la location moyenne ou longue durée. Celle-ci peut se louer à la nuitée, à la semaine ou encore au mois, pour des périodes n’excédant pas plus de 90jours consécutifs. Depuis la publication du décret Airbnb, une législation spécifique aux locations de type Airbnb est entrée en vigueur.

Vous devez impérativement déclarer votre bien en tant que « meublé de tourisme » auprès de votre Mairie et collecter, puis reverser la taxe de séjour. Pour cela, vous devez simplement remplir le formulaire de déclaration de meublé tourisme en e téléchargeant ici.

Si votre logement se situe dans une ville de plus de 200 000 habitants, dans les départements du Val-de-Marne, des Hauts de Seine et de Seine Saint Denis vous devez :

  • Obtenir un numéro d’enregistrement auprès de votre Mairie et le mentionner sur toutes vos annonces
  • Ne dépasser la limite de 120 jours / an pour votre résidence principale
  • Demander une autorisation de changement d’usage et/ou effectuer une compensation financière s’il s’agit de votre résidence secondaire
  • Déclarer, collecter et reverser la taxe de séjour

Une fois que vous aurez effectué toutes ces démarches, vous pourrez louer en toute tranquillité.


2. Vérifier ses équipements

Avant de louer votre bien sur Airbnb, nous vous conseillons de vérifier l’état de marche de tous vos équipements. Cela vous évitera, d’avoir une annonce imprécise pour vos voyageurs. Notez bien qu’une liste d’équipements erronée peut vous apporter de mauvais commentaires et parfois une demande de remboursement total ou partiel. De plus, vous pouvez vous en servir pour mettre en valeur votre piscine, un jacuzzi ou encore un écran avec rétro-projecteur. Côté pratique, dresser une liste permet également d’avoir un inventaire de vos équipements que vous pourrez utiliser entre chaque location. Vous pouvez également le fournir à votre concierge où bien à l’agence de gestion à laquelle vous avez confié vos clés. Enfin, c’est l’occasion idéale pour faire un point sur votre matériel et vous procurer ce qu’il vous manque avant la première location Airbnb.


3. Prendre des photos de qualité

Chaque annonce doit être équipée d’une dizaine de photographies et bien évidemment plus elles seront attrayantes, plus votre annonce sera consultée. Pensez à ce que votre intérieur soit rangé et propre pour donner envie au voyageurs de séjourner chez vous. Evitez les photos trop sombres ou de mauvaises qualité, il faut que vos futurs locataires puissent se projeter dans votre bien pour leur prochain séjour ! Chez Welkeys, nous avons choisi de travailler avec une plateforme de photographes professionnels. Notre partenaire se charge de prendre des photos de qualité et d’un format suffisamment grand pour qu’elles soient publiées sur Airbnb, Booking.com, TripAdvisor et notre plateforme de réservation le Club Welkeys.


4. Définir le montant de votre caution

Afin d’éviter tout désagrément, il est préférable de mettre un système de caution en place. Pourquoi? Lorsqu’une caution est en jeu, vos voyageurs vont automatiquement être plus respectueux de votre mobilier et des vos équipements, cela vous permet donc de sélectionner vos voyageurs et d’éviter de mauvaises surprises.

Certaines plateformes comme Airbnb, propose déjà un système de caution sécurisé. Toutes les caution doivent être payées via la plateforme et en cas de dommage l’hôte peut effectuer une retenue partielle ou totale dans les 14 jours suivant la date du check-out.  D’autres plateformes comme Booking.com n’ont pas encore mis en place de système de caution. Dans ce cas là, vous pouvez choisir de passer par une plateforme de caution en ligne sécurisée afin de louer en toute tranquillité. Enfin, n’oubliez pas de conserver vos factures ou bien de les transmettre à votre conciergerie Airbnb avant toute mise en location, cela vous permettra de gagner du temps dans vos démarches.


5. Rédiger son annonce

La rédaction de votre annonce n’est jamais une mince affaire. Vous devez vendre votre logement et être juste à la fois. Le but n’étant pas d’induire vos voyageurs en erreur, il faut trouver un juste milieu. Le nombre de pièces, les équipements, avec ou sans ascenseur, l’étage tout doit figurer sur votre annonce. Il s’agit de la description de référence dont vont disposer vos guests. Il faut aussi prendre en compte que vos voyageurs peuvent venir du monde entier et prévoir de rédiger une annonce au moins en français et en anglais. Plus elle sera lisible à l’international, plus vous aurez de chances d’avoir des réservations!

 


6. Etablir son prix

Avant de mettre votre annonce en ligne, il faut définir votre prix à la nuitée. Pour cela, vous pouvez faire une étude comparative en regardant le prix auquel se louent des biens similaires au vôtre, et aussi de fixer le prix en fonction des prestations que vous proposez (place de parking, piscine, linge, accueil personnalisé, ménage inclus…) Si la mise en location de votre bien implique des frais annexes, comme des frais de conciergerie et de ménage, pensez à le répercuter sur votre prix afin de ne pas vous retrouver perdant. Enfin, pensez également à prendre en compte la commission des plates-formes de réservation, le prix affiché pour les voyageurs ne sera pas forcément celui qui entrera dans votre poche.


Une fois que vous aurez coché toutes les étapes de votre liste, vous serez prêt à vous lancer dans la location Airbnb ! La location saisonnière est un marché à part entière et n’hésitez pas à faire appel à des experts en la matière afin d’optimiser vos revenus. Les services experts en gestion et conciergerie mettent tous leur savoir faire au profit de votre location Airbnb !

 


                                          welkeys conciergerie airbnb facebook    welkeys conciergerie airbnb twitter     welkeys conciergerie airbnb instagram     welkeys conciergerie airbnb linkedin     welkeys conciergerie airbnb pinterest

(Pour tout renseignement sur Welkeys, merci de nous contacter à contact@welkeys.com ou bien par téléphone au 01.40.20.77.21)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *