gestion location saisonnièreInfo Welkeysinvestissement locatif

Location et législation Airbnb sur la Côte Basque : ce qui change en 2020

Vous possédez un bien à louer au Pays Basque ? L’année 2020 est donc porteuse de changements pour vous, tout comme pour les propriétaires de locations aux alentours du parc de Disneyland Paris. L’heure est donc venue d’étudier de plus près cette nouvelle législation à respecter.

Nouvelles conditions

Selon le règlement voté par le Conseil Communautaire de la Communauté d’Agglomération Pays Basque en septembre dernier, la mise en location de meublés de tourisme est soumise à de nouvelles conditions et ce, depuis le 1er janvier 2020. Un moyen de parer à la pénurie de logements occupés à l’année, à laquelle font face les nouveaux habitants du littoral basque.

Les communes concernées sont les suivantes : Ahetze, Anglet, Arbonne, Arcangues, Ascain, Bassussarry, Bayonne, Biarritz, Bidart, Biriatou, Boucau, Ciboure, Guéthary, Hendaye, Jatxou, Lahonce, Larressore, Mouguerre, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Pierre d’Irube, Urcuit, Urrugne, Ustaritz et Villefranque. 24 villes qui souhaitent avant tout réguler le développement des locations courte durée. Au total, ce sont plus de 8 000 logements qui sont concernés !

Changement de législation pour vos locations à Bayonne

Qui est concerné ?

Ainsi, les propriétaires de résidences secondaires à louer doivent, en déclarant leur meublé à la mairie, demander une autorisation temporaire de changement d’usage. Toutefois, si cela faisait déjà plusieurs années que vous déclariez votre bien auprès de votre commune, vous disposez alors d’un délai supplémentaire d’un an pour procéder à cette demande. Autre précision : pour l’instant, seules sont concernées les personnes physiques. Les résidences principales, louées dans leur intégralité ou non, ne sont pas non plus soumises à ce nouveau règlement.

De plus, le nombre d’autorisations par personne est limité et peut varier selon les villes. En effet, trois zones se distinguent :

  • Zone 1 > Dite de forte tension, elle comprend Anglet, Biarritz, Bidart, Guéthary, Ciboure, Urrugne, Saint-Jean-de-Luz et Hendaye. Le nombre d’autorisations y est limité à une par propriétaire.
  • Zone 2 > Pour celle-ci, on parle de tension modérée. Elle inclut Ascain, Ahetze, Arbonne, Arcangues, Bassussarry et Bayonne, et donne droit à deux autorisations par personne physique. 
  • Zone 3 > Dite de faible tension, la dernière zone se résume aux communes suivantes : Jatxou, St-Pierre-d’Irube, Mouguerre, Lahonce, Villefranque, Urcuit, Ustaritz, Larressore, Biriatou et Boucau. Dans ces villes, le nombre d’autorisation est illimité.

Une délimitation claire qui peut toutefois laisser planer un certain doute dans le cas où vous seriez propriétaire de plusieurs biens situés dans des communes différentes. Si des interrogations persistent, n’hésitez pas à vérifier les modalités qui s’appliquent commune par commune. Plus pour d’informations, vous pouvez également contacter la Direction de l’Habitat et de la Politique de la Ville de la Communauté d’Agglomération Pays Basque au 05 59 44 72 72 ou en envoyant un mail à l’adresse suivante : habitat@communaute-paysbasque.fr .

Welkeys vous accompagne

Chez Welkeys, nous vous accompagnons pour trouver la meilleure solution pour la location et la gestion de votre bien. Notre équipe commerciale vous apportera des conseils avisés et personnalisés tant au niveau de la législation en vigueur dans votre région qu’à celui de nos services.

bouton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.