GOOD TIP WELKEYS

5 Conseils phares pour un taux de remplissage élevé en basse saison

image mise en avant

Vous possédez un bien sur la côte ou à la montagne et craignez de perdre en rentabilité durant la basse saison ? Votre conciergerie Airbnb vous donne 5 conseils phares pour obtenir un taux de remplissage élevé même une fois la haute saison terminée !

1 – Connaître son calendrier sur le bout des doigts

Afin de vous garantir un taux de remplissage élevé pendant toute l’année, il convient de bien vous familiariser avec la saisonnalité de la zone où se situe votre bien à louer. En effet, vous devez en premier lieu définir les périodes de haute et de basse saison car celles-ci varient en fonction de l’emplacement d’un investissement locatif. Un logement situé à proximité du parc d’attraction Disneyland Paris se louera par exemple très bien toute l’année avec des points culminants lors des fêtes et pendant l’été tandis qu’un bien à la montagne risque de voir la demande diminuer en automne et au printemps. Enfin, pour certaines grandes villes, ce sont des événements phares tels que le marché de Noël de Strasbourg ou la Fête des Lumières de Lyon qui viennent ponctuer l’automne et l’hiver de moments très favorables à la location Airbnb.

En connaissant votre calendrier par coeur, vous pourrez alors choisir de manière stratégique quand louer votre bien et quand en profiter vous-même sans trop perdre en rentabilité. Autre avantage : faire évoluer les tarifs en conséquence.

2 – Adapter les prix de votre annonce Airbnb

Il est effectivement évident qu’une modification du prix de la nuitée est nécessaire lorsque la haute saison prend fin. L’anticipation doit alors être votre maître-mot ! En effet, beaucoup de voyageurs réservant plusieurs semaines voire plusieurs mois avant leur séjour, prenez une longueur d’avance et modifier vos tarifs le plus tôt possible. Attention tout de même à ne pas trop baisser le prix, ce qui pourrait insinuer un manque de qualité auprès des locataires !

Il est en fait primordial de se renseigner sur les festivités prenant place autour de votre bien à louer car celles-ci ont un rôle important à jouer. Une veille constante, c’est la clé ! Tenez-vous informé des événements organisés dans les environs et du nombre de personnes qui y sont attendues. Ainsi,vous pourrez baser votre stratégie tarifaire sur des informations concrètes. 

Une mission certes nécessaire mais aussi relativement chronophage. Chez Welkeys, nous nous occupons alors pour vous d’adapter les prix des locations en fonction de la saison et de l’actualité. Nous étudions également la concurrence afin de mettre toutes les chances de votre côté.

3 – Accepter les réservations plus courtes

Les grandes vacances étant derrière nous, les séjours ont plutôt tendance à se raccourcir et les escapades d’un week-end à se multiplier. Pendant la basse saison, nous vous conseillons alors de réduire le nombre de nuitées minimum sur votre annonce afin de laisser leur chance aux voyageurs du dimanche et ainsi augmenter le nombre de rotations pour ne pas perdre en rentabilité. Accepter des réservations plus courtes n’est en aucun cas négatif ! Cela vous permettra tout simplement d’accueillir plus de locataires, plutôt que d’attendre LA réservation.

4 – Modifier son annonce en conséquence

Qui dit changement de saison dit changements d’activités et changement d’ambiance. Si vous voulez maintenir un taux de remplissage élevé, sachez qu’il est possible de faire évoluer votre annonce au fil du temps. Mais que modifier ? Photographies, équipements disponibles, lieux à visiter… Vous pouvez repenser de nombreux éléments lors qu’une nouvelle période de l’année débute. 

En hiver, pensez à mettre en avant, en photo comme par écrit, la présence d’une cheminée, d’un poêle, d’un chauffage d’appoint ou encore de grosses couverture. Les photos de piscines ne sont quant à elles plus vraiment pertinentes. En ce qui concerne les lieux et la description du quartier, adaptez-vous également à la saison. La proximité d’un parc aquatique aura par exemple beaucoup moins sa place dans une annonce une fois l’été terminé. Des modifications auxquelles peu de propriétaires pensent mais qui peuvent faire une nette différence ! Avant toute chose, réfléchissez à ce que recherchent les gens à ce moment précis.

5 – Penser à la location moyenne durée

Si vous peinez vraiment à préserver une bonne rentabilité en location saisonnière, le temps est peut-être venu de songer à changer de profil de locataires et de mode de location. Que ce soit pour accueillir des professionnels en mission ou en formation ou bien des étudiants français comme étrangers, la location moyenne durée peut vous permettre de parvenir à louer toute l’année

Si le tourisme d’affaire se tourne chaque jour un peu plus vers les locations bnb, les étudiants étrangers constituent quant à eux une grande arrivée de nouveaux locataires potentiels et ce, deux fois par an ! En effet, avant chaque début de semestre universitaire, nombreux sont les étudiants à rechercher un logement pour cinq mois minimum. Les propriétaires de biens situés dans des grandes villes comme Lyon, Lille, Paris ou encore Bordeaux peuvent alors bénéficier d’une forte demande s’ils optent pour ce mode de location.

Il s’agit néanmoins de quelque chose à anticiper ! Chez Welkeys, nous sommes là pour vous conseiller et diffuser votre annonce sur les plateformes les plus adaptées au type de location souhaité. Airbnb, Studapart, Magic Stay… Nous nous adaptons à vos décisions et faisons tout pour vous offrir une visibilité optimale !

bouton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.